ÉPISODE 002 🎧 Deux stratĂ©gies pour rĂ©ussir un projet

 

Pour Ă©couter l’épisode sur iTunes

D’oĂč vient cette mauvaise habitude de procRastiner au point de ne pas rĂ©aliser ce qui nous tient Ă  cƓur ? Dans cet Ă©pisode, je vous prĂ©sente deux stratĂ©gies efficaces lorsqu’elles sont combinĂ©es pour obtenir des rĂ©sultats plus facilement et rapidement.

— transcription —

BALADO DE LA NOUVELLE ÉCOLE DE CRÉATIVITÉ AVEC SYLVIE GENDREAU

Aujourd’hui j’aimerais te parler de CĂ©line. Elle est Ă  l‘emploi d’une grande entreprise, mais elle ne s’y Ă©panouit pas. Elle aspire Ă  devenir entrepreneure un jour, mais il est hors de question de troquer sa sĂ©curitĂ© financiĂšre avant d’ĂȘtre prĂȘte.

CĂ©line en profite pour apprendre le plus de choses possibles avec son employeur et, dĂšs qu’elle a du temps libre, elle participe Ă  des activitĂ©s ou se forme pour crĂ©er son entreprise un jour.

J’aime bien cette approche d’avoir un plan A, tout en prĂ©parant un plan B. Il y a un risque toutefois qu’elle ne s’épanouisse jamais dans son travail et n’ait jamais l’audace de se lancer. C’est arrivĂ© Ă  plusieurs.

D’ailleurs, ce qui ennuie CĂ©line, c’est son sentiment de trop procrastiner et de s’éparpiller. Elle a raison, il est parfois difficile de poursuivre deux amours en mĂȘme temps et de donner le meilleur de soi-mĂȘme.

Une façon d’éviter cela, c’est de se tracer un chemin de rĂ©ussite. On peut le faire Ă©voluer, avoir un plan sous forme de carte permet de mieux avancer, on garde une trace de nos dĂ©tours et errements pour en tirer des leçons avant de choisir une nouvelle direction.

La deuxiĂšme chose que je conseille, c’est de rejoindre un groupe ou d’en crĂ©er un. Participer Ă  un groupe oĂč chaque personne souhaite accomplir un certain trajet et partager avec les autres membres, apprentissages et expĂ©riences vĂ©cues est formidable.

Plusieurs groupes attirent des personnes qui partagent des intĂ©rĂȘts similaires. Plus il y a de chemins possibles, pour nous, plus l’appartenance Ă  des groupes qui nous correspondent aide.

Mais tout cela peut aussi correspondre Ă  une perte de temps, il est donc important de bien choisir ses groupes et ses communautĂ©s, parmi les critĂšre que je conseille d’évaluer :

  1. Le thÚme (apprendre sur ce thÚme doit nous apporter de la valeur en lien avec notre chemin de réussite).

  2. Les valeurs (ce sera beaucoup plus efficace si on partage certaines valeurs avec les autres membres du groupe). À la Nouvelle École de crĂ©ativitĂ©, par exemple, nous avons choisi Mighty Networks comme plateforme parce que nous partageons une vision et des valeurs similaires et cela rend les choses beaucoup plus agrĂ©ables.

  3. L’animation (certains groupes sont gĂ©rĂ©s par de grandes Ă©quipes, cela devient presque un mĂ©dia social en soi, beaucoup de bruit et d’information. J’ai tendance Ă  prĂ©fĂ©rer les plus petits groupes, et j’aime que le crĂ©ateur y soit. Si c’est le crĂ©ateur d’un cours par exemple, il est important que la personne nous parle directement.

Ce qui nous empĂȘche d’avancer, c’est trop de choix, trop d’options, trop de possibilitĂ©s, trop de distractions
 si rejoindre des groupes ajoutent encore plus de complexitĂ© Ă  nos vies, cela ne nous sera pas trĂšs utile.

J’ai expĂ©rimentĂ© plusieurs groupes depuis trois ans. Peu m’ont rapportĂ© suffisamment en Ă©change du temps et de l’énergie que j’y ai consacrĂ©s.

Ceux dont je ne regrette pas mon adhésion avaient ces deux caractéristiques :

  1. Lorsque j’apprĂ©cie vraiment l’animateur ou l’animatrice, une personne de contenu qui ajoute de la vraie valeur pour ses membres, j’adore !

  2. Lorsque le groupe ne se transforme pas en plateforme pour nous vendre toujours plus de produits divers et variĂ©s de plus en plus chers qui n’ont rien Ă  voir avec la mission du groupe. Je n’aime pas me sentir manipulĂ©e et coincĂ©e au milieu d’un tunnel de ventes en permanence.

J’ai toujours Ă©tĂ© une fervente de l’intelligence collective. C’est un aspect que je valorise dans mes cours. Je savais que je voulais crĂ©er des groupes
 mais je n’étais pas certaine de la meilleure maniĂšre de le faire. Accabler les Ă©tudiants avec un groupe en plus est peu utile, je pense. J’expĂ©rimente dĂ©jĂ  depuis longtemps des groupes privĂ©s sur Slack pour le travail d’équipe, allez jusqu’à tout rĂ©cemment, c’est la plateforme que je trouvais la plus efficace.

En ce moment, j’expĂ©rimente un groupe privĂ© avec les participants inscrits Ă  notre programme en ligne Ma vie telle que je l’imagine, et l’expĂ©rience me plaĂźt beaucoup. Les contenus de ce cours sont intimes, il y est question de connaissance de soi, de parcours de vie et d’histoires personnelles. Deux participants se sont mĂȘme dĂ©jĂ  rencontrĂ©s hors de la plateforme, Pierre Ă©tait de passage Ă  Bruxelles, ville oĂč se trouvait Jean-Guy, j’ai trouvĂ© cela extra.

CrĂ©er des liens qui ont du sens
 pour se soutenir dans un apprentissage et une crĂ©ation communes, c’est ce que nous faisons dans le club virtuel des leaders crĂ©atifs de La Nouvelle École de crĂ©ativitĂ©. Chacun avance sur son projet, mais avec les interactions et le soutien des autres.

Et le groupe reste Ă  l’échelle humaine, il ne s’agit pas d’un fil oĂč des milliers de personnes dĂ©filent.

Lorsqu’on Ă©tudie la thĂ©orie de l’évolution, on s’aperçoit que ce qui cause la disparition d’une espĂšce, c’est l’isolement. Ou lorsqu’une espĂšce veut dominer toutes les autres, elle finit par s’éteindre.

Apprendre les codes de l’intelligence collective est une compĂ©tence essentielle. Cela exige un peu de patience si on ne veut pas rester Ă  la surface des choses, mais ce temps investi peut ĂȘtre rĂ©compensĂ© au centuple.

Pour revenir Ă  CĂ©line, elle a compris qu’elle devait rejoindre un groupe pour construire un meilleur projet, prendre de meilleures dĂ©cisions et faire moins d’erreurs. Elle a rejoint notre club privĂ© de leaders crĂ©atifs.

Mon conseil : Cherche un bon groupe pour toi et rejoins-le. Essayer de faire seul retarde inutilement tes résultats. Un groupe qui te convient sera un accélérateur.

Comment rejoindre les bons groupes ?

Comment y participer une fois que nous les avons rejoints ?

Comment créer des liens fructueux qui nous aideront à avancer dans nos projets ?

Et surtout comment créer de meilleurs projets ensemble ?

Comment développer des relations positives pour tous les membres du groupe ?

C’est ce que nous allons expĂ©rimenter dans Skillability. Si cela t’intĂ©resse et que tu es un leader, un crĂ©ateur, un entrepreneur ou une personne qui souhaite faire Ă©voluer sa carriĂšre, ses Ă©quipes ou ses projets, tu peux cliquer sur ce lien pour plus d’info. Je serais ravie que tu nous rejoignes.

Mais attention, un groupe ne fait pas le travail Ă  ta place. Un groupe t’aide Ă  rĂ©ussir, seulement si tu fais le travail et si tu donnes gĂ©nĂ©reusement Ă  ce groupe. La gĂ©nĂ©rositĂ© rĂ©ciproque entre les membres est un Ă©lĂ©ment intrinsĂšque au succĂšs d’une vĂ©ritable intelligence collective.

Mon objectif avec le club privĂ©, Skillability, c’est que les membres co-apprennent et co-crĂ©ent pour obtenir de meilleurs rĂ©sultats avec plus de lĂ©gĂšretĂ©.

Les points à retenir du thùme d’aujourd’hui :

1-Créer un chemin de réussite pour mener à bien son projet.

2-CrĂ©er ou rejoindre un groupe oĂč les membres ont chacun leur trajet, mais co-apprennent et co-construisent pour de meilleurs rĂ©sultats.

Et finalement, pour choisir le meilleur groupe, s’assurer que la thĂ©matique apportera de la valeur Ă  notre chemin de rĂ©ussite, que nous partageons des valeurs similaires avec les autres membres du groupe et que l’animation est qualitative.

Un bon groupe peut ĂȘtre un accĂ©lĂ©rateur pour rĂ©ussir ses projets et sa vie.

Pour tĂ©lĂ©charger le cahier d’exercice qui accompagne cet Ă©pisode :

Pour plus d’info sur le club privĂ© de La Nouvelle École de CrĂ©ativitĂ©, Skillability


Des questions ou des commentaires ?

Je serai ravie de les lire et d’y rĂ©pondre.

PS N’oublie pas de t’abonner au podcast pour ne rien manquer sur I-Tune.

 
Sylvie GendreauComment