Co-imaginer une ville futuriste sensible !

 
vlog logo.png

Plus que jamais, la créativité est une nécessité. Tout un chacun doit se réinventer. Le monde numérique (l'intelligence artificielle, l'apprentissage automatisé...) évolue rapidement. Nous devrons repenser notre travail, nos études, nos projets, tout sera différent.

C'est d'autant plus vrai pour les designers qui doivent apporter quelque chose de nouveau et ajouter de la valeur. Ils dessinent le monde dans lequel nous allons habiter. Il est donc important qu'ils soient exigeants et rigoureux dans leurs approches du design.

Nous devons repenser nos processus pour être plus respectueux de l'environnement et des ressources de la planète. Étonnamment, malgré les crises à répétition, les urgences des changements climatiques et les avertissements des experts mondiaux, des mouvements migratoires et des problèmes sociaux, il semble très difficile de faire évoluer notre société dans la bonne direction.

Beaucoup de petits projets positifs émergent ici et là, mais est-ce suffisant pour réussir la transition nécessaire ?

La réponse viendra de notre capacité à être créatifs ensemble. De nouvelles générations de scientifiques, d'ingénieurs, d'architectes, d'architectes paysagistes, de designers industriels, graphiques et d'intérieurs seront des contributeurs essentiels pour aider à transformer le monde en un monde plus durable. Cela nécessite le développement de nouvelles approches pour apprendre à stimuler leur créativité et leur motivation à participer à un monde plus vert, plus intelligent et plus éthique.

Lors du World Design Summit 2017, des idées ont émergé, des visions et projets ont été partagés dans une ville vibrante reconnue pour sa mixité et son esprit créatif.

IMG_5842.jpg

Nous proposons qu'ensemble, nous commencions, à partir de toutes ces conversations, à cocréer une œuvre collective ? Un laboratoire vivant. Chaque équipe reçoit une boîte en plexiglas. C'est leur théâtre. Comment aspirent-ils à changer le monde ? À quoi ressemble, pour eux, une ville futuriste sensible ?  

Ce projet a été inspiré à Sylvie Gendreau par Moshe Safdie. En 1997,  dans le cadre de ses recherches pour son essai sur la créativité, La Cité des Intelligences, elle a réalisé un film avec lui. Ceux qui ont vu ses conférences où elle le présentait se souviendront du célèbre architecte racontant qu'il trouvait son inspiration en courant tous les jours à proximité de parc. Il expliquait l'importance de la lumière et de la nature pour stimuler sa créativité. 

Habitat 67

Habitat 67

En 2017, c'est le 50e anniversaire du projet immobilier phare, Habitat 67 de Moshe Safdie, un projet qui devait être un exemple d'habitat où lumière et nature contribueraient au mieux-être des humains que nous sommes. 

Un enthousiasme annonciateur d'un projet qui réunira nos rêves et qui nous aidera à créer des villes, avant tout, pour les humains. Suédois, Anglais, Chinois, Français, Israéliens, et bien sûr Québécois de tous âges qui ont fait connaissance le temps d'une séance de dix minutes de cocréation. Ils sont architectes, designers, urbanistes, infographistes, concepteurs de jeux, architectes du paysage... 

Merci à Catherine Arcand, Clauce Achcar, Mayan Ami, Jean Arsenault, Violette Aube, Myriam Belley, Monica Bittencourt,  Jérémi  Bourassa, Laetitia Castaing, Romain Diant, Odette Drapeau, Jean-Sébastien Dussault, Eliezer Fardella, Laura Green, Alejandro Herrera, Ziwei et Zhumin Jin, Claude-Carole Lamontagne, Ariane Lessard, Simon Lörström, Nathalie Prud'homme, Duralis Ponce, Stéphane Rein, et Jake Yip.

Suivez le projet Co-imaginer une ville futuriste sensible de La Nouvelle École Créativité et des Cahiers de l'imaginaire. Si vous souhaitez être informé(e) de la prochaine co-création, laissez-nous vos coordonnées en appuyant sur le bouton ci-dessus. À très vite.