L'argent. La gloire. Le pouvoir.

 
Photo : Ethan Hoover, Unsplash

Photo : Ethan Hoover, Unsplash

Vous avez écrit un seul mot pour résumer votre souhait le plus cher.

Aujourd'hui, je vous pose une deuxième question.

Pourquoi ?

Anne a pressenti la question, sa réponse expliquait pourquoi elle a choisi ce mot :

« Un seul mot pour définir mon souhait le plus cher... oui je sais quel est ce mot... Et je sais également que ce souhait est mien depuis mes premières années. J’ai le souvenir que lorsqu’on me demandait ce que je souhaitais devenir plus tard, à un très jeune âge déjà, ma réponse a été « ermite dans la forêt pour avoir la paix » ...m’était-il trop demandé ? Ou y avait-il trop de disputes frères et sœur ?... ensuite cette réponse a évolué vers un choix de profession...  Mais elle était déjà les prémisses de ce mot que je ne connaissais pas à l’époque....la SÉRÉNITÉ. »

Êtes-vous parmi l'une des 43 000 personnes qui ont vu la conférence de Simon Sinek ?

Avant de penser à ce que nous allons faire et comment nous allons le faire, il est toujours sage de se demander pourquoi.

Peut-être avez-vous des milliers d'idées...

Si vous n'avez pas encore commencé votre entreprise ou votre projet, parce que vous ne savez pas encore quelle idée choisir.

Une façon de faire le tri entre vos idées, c'est de vous demander pourquoi ce projet serait formidable ? Pourquoi aimeriez-vous le créer ?

Si vous êtes honnête avec vous-même et que votre réponse est l'argentla gloire ou le pouvoir.

Ce n'est probablement pas la peine de poursuivre cette idée, vous risquez d'échouer. Il faut que votre projet soit rentable, bien sûr ! MAIS l'argent et la célébrité ne peuvent être vos seuls moteurs si vous souhaitez réussir et vous épanouir. Ils faut que cela vienne du cœur.

Parmi les exemples que donnent Simon Sinek dans sa conférence, il y a celui des frères Wright (voici l'extrait) ;

« La plupart des gens ne connaissent pas Samuel Pierpont Langley. Au tout début du vingtième siècle, la course au vol motorisé ressemblait à la course à l'internet d'aujourd'hui. Tout le monde essayait. Et Samuel Pierpont Langley possédait ce que nous supposions être la recette du succès. Je veux dire, même aujourd'hui, en demandant aux gens: « Pourquoi votre produit ou votre entreprise a été un échec ? »
 
Les réponses sont toujours une combinaison de trois choses identiques, un manque de capital, les mauvaises personnes, un marché en mauvaise forme. C'est toujours les trois mêmes choses, alors penchons-nous là-dessus. 

Samuel Pierpont Langley a reçu 50 000 dollars par le département de la guerre pour découvrir cette machine volante. L'argent n'était pas un problème. Il avait une chaire à Harvard et travaillait à l'observatoire d'astrophysique Smithsonian et était très bien introduit. Il connaissait tous les grands esprits de l'époque. Il a engagé les personnes les plus intelligentes que l'argent pouvait lui permettre. Et l'état du marché était fantastique. Le New York Times l'a suivi tout au long de l'année. Tout le monde soutenait Langley. Alors pourquoi n'avez vous jamais entendu parler de Samuel Pierpont Langley ?

A quelques centaines de kilomètres de là à Dayton dans l'Ohio, Orville et Wilbur Wright, n'avaient rien de ce que l'on considère comme la recette du succès. Ils n'avaient pas d'argent. Ils ont financé leur rêve avec la recette de leur magasin de vélos. Personne au sein de l'équipe des frères Wright n'avait été à l'université, pas même Orville ou Wilbur. Et le New York Times ne les suivait nulle part. 

La différence était qu'Orville et Wilbur étaient inspirés par une cause, un but, une croyance. Ils croyaient que s'ils pouvaient découvrir une machine volante, ils changeraient le cours du monde. Samuel Pierpont Langley était différent. Il voulait être riche, et il voulait être célèbre. Il courait après le résultat. Il courait après les richesses. Et voilà, voyez ce qui s'est passé. Ceux qui croyaient au rêve des frères Wright, travaillaient avec eux avec sang, sueur et larmes. Les autres travaillaient seulement pour leur salaire. Et ils racontaient des histoires sur comment les Wright brothers quand ils allaient faire les courses prenaient toujours 5 jeux de pièces, car c'est le nombre de fois que leurs tentatives échouaient avant d'aller dîner.

Et, finalement, le 17 décembre 1903, les frères Wright ont pris leur envol, et personne n'était là pour en être témoin. Nous l'avons découvert quelques jours plus tard. Une preuve supplémentaire que la motivation de Langley n'était pas la bonne, le jour de l'envol des frères Wright, il a démissionné. Il aurait pu dire, « C'est une super découverte les mecs, et je vais essayer d'améliorer votre technologie », mais il ne l'a pas fait. Il n'a pas été premier, il n'est pas devenu riche, il n'est pas devenu célèbre, alors il a démissionné. »


Pourquoi ce mot, pourquoi est-ce votre vœu le plus cher ?

Pourquoi souhaitez-vous accomplir ce que vous souhaitez accomplir ?