Intelligences plurielles

 
chuttersnap-553860-unsplash.jpg

Nos croyances nous font faire des bêtises.

Pendant la deuxième guerre mondiale, des personnes étaient refoulées aux frontières américaines parce qu'elles n'avaient pas d'assez bonnes notes au test de QI.

Avec du recul, on sait que c'était complètement stupide.


Imaginez ces personnes refoulées... se croyant moins intelligentes que les autres à cause d'un test.

Pendant longtemps (et encore aujourd'hui), certains pensent qu'une note élevée au test de QI signifie que la personne est intelligente.

Pourtant, des chercheurs ont suivi ces personnes pendant plusieurs années. Elles ne réussissent pas mieux que les autres dans la vie.

Alfred Binet, voulant apporter plus de rigueurs dans les diagnostics en psychologie, a eu une portée considérable dans l'histoire.

Les échelles de mesure du quotient intellectuel sont devenues la norme.

Le test Binet-Simon, le premier en son genre, est encore utilisé aujourd'hui.

Selon des experts, un test de QI, est tout simplement le fruit d'un cerveau entraîné à passer des tests de QI.

L'école a beaucoup contribué à entraîner nos cerveaux. Les notes à ces tests n'ont cessé d'augmenter depuis 100 ans.

Mais aujourd'hui, dans des pays comme l'Angleterre et la Finlande, par exemple, les résultats aux tests plafonnent et commencent même à décroître.

L'école devra se réinventer si elle veut continuer à faire progresser les intelligences.

Heureusement, l'Intelligence est bien plus qu'un test de QI.

L'intelligence est plurielle.

C'est la raison pour laquelle, il est très délicat de comparer des individus entre eux.

Des chercheurs découvrent qu'on serait plus lent à prendre des décisions qu'on l'était au dix-neuvième siècle, comparant les résultats de différents tests depuis les premiers réalisés par le cousin de Charles Darwin, Francis Galton, considéré comme le grand-père de la psychométrie.

Si vous vous souvenez de mes chroniques en début d'année, je vous disais que dans un monde de mesure, nous ne pouvions qu'être perdants.

Nous serons jamais aussi riches que le voisin.

Jamais aussi intelligent.

Jamais aussi beau

Bien que la comparaison donne un point de repère, elle est très dangereuse.

C'est la raison pour laquelle, rechercher ce qui vous rend unique est si important.

Être incomparable, original, inclassable... devrait être notre but.

Les grandes découvertes sont faites de fertilisations croisées.

Un physicien qui reste dans son domaine sera moins créatif que celui qui sait en sortir à l'occasion.

Nos cerveaux commenceraient non seulement à ralentir, ils commenceraient également à rapetisser.

Il semblerait que la pollution, les pesticides, affecteraient le cerveau des enfants.

Ainsi que le stress. Heureusement, nous avons des méthodes amusantes pour y remédier dans l'atelier Méditer pour Créer, et nous avons un fauteur de troubles agréable.

Le mien m'a été très utile aujourd'hui. 

Il y a eu une panne de serveurs, mes sites ont perdu certaines photos et des bizarreries sont apparues.

Au début, je pensais que c'était mon erreur, que j'avais fait une (grosse) bêtise qui avait affecté le système. Panique à bord.

Au moment où j'allais perdre patience... j'ai médité et j'ai dansé, les étudiants de l'atelier vont comprendre .

Mon cerveau n'est pas un ordinateur, il a besoin de se détendre.

C'est inquiétant de penser que les enfants ont désormais des cerveaux moins performants que les nôtres.

Mais on peut aussi le voir autrement.

Savez-vous ce qui développe le plus l'intelligence ?

Toutes les formes d'intelligences ?

C'est la résolution de problèmes.

Et bien sûr, pour résoudre des problèmes, nous avons besoin de créativité.

Ce qui aide le plus la créativité, comme pour l'intelligence, ce sont les connexions et les liens.

Le cerveau qui nous réclame des connexions et des relations, c'est notre troisième cerveau, le néo-cortex.

Comme on le voit dans l'atelier Méditer pour Créer, l'expert en neuroplastie positive, Rick Hanson le compare à un singe.

Notre troisième cerveau a besoin de câlins.

Voici donc les deux prescriptions du jour :

1. Aimez vos problèmes. 
Les résoudre est la meilleure façon de stimuler votre cerveau et votre créativité. N'hésitez pas à trouver des solutions originales (soyez fous !).

2. Protégez vos enfants,
le plus possible, du stress et de la pollution... apprenez-leur à construire leur fauteur de troubles agréable pour que leur cerveau soit en bonne santé !

3. Aimez-vous. Ne vous jugez pas avec autant de sévérité. Ne vous comparez pas. Osez être vous. 

4. Et n'oubliez pas les câlins... votre troisième cerveau en a besoin !

PS Si des personnes sont douées pour vous stresser, conseillez-leur de prendre soin de leur cerveau en s'inscrivant à Méditer pour Créer