ÉTONNEMENTS

 
instagram template mails 2019_03_20a-01.png

Les jours.
Les nuits.
La distance.

Tout se confond.

Nous assistons en direct à une connexion incroyable entre nous.

Une connexion faite de rêves, de mots, de pensées, d'idées...

Une connexion, excellente pour nos trois cerveaux :

1. Elle rassure notre cerveau reptilien.
2. Elle stimule notre cerveau limbique.
3. Elle conforte notre cerveau néo-cortex.

Plusieurs (comme moi), s'étonnent de notre lien.

De jour en jour, nous découvrons la poésie et la profondeur de notre tribu.

On s'étonne des synchronicités. 

Monique m'écrit :

« Il y a plusieurs nuits que ce texte revient, le voici :

Étonné des projets et objectifs qui ont surgi de l’atelier Dessinez votre futurLes 90-jours sont en action. Étonné de la même forme de pensée que je retrouve dans certains textes du matin. Étonné de la sororité avec les écrits de membres de la tribu. Étonné qu’en 2019 existent des personnes qui rêvent d’introduire la créativité  dans les sphères de leur vie. Une amie m’a dit : la vie c’est la vie. Personne n’a écrit qu’elle serait toujours joyeuse, douce, tendre, sans heurt. La vie c’est la vie.

J’ajoute que toutes les techniques existantes qui servent le moment présent et dans ce moment présent, visualiser un futur projet, en font partie. Bonne route. »

Au début quand j'ai imaginé la Nouvelle École de Créativité, je m'imaginais avec un bâton (comme Tererai ) ou une baguette (pourquoi pas Harry ) sur lequel je n'aurais qu'à souffler pour enchanter vos vies et vous aider à réussir vos projets. Bien sûr, il y aurait des conseils concrets, des processus et des méthodes... mais il y aurait beaucoup plus. Sauf que je n'avais pas les mots pour décrire ce ressenti.

J'imaginais que mon souffle n'était qu'un déclencheur, la magie viendrait des connivences, coalitions, collisions entre nous.

D'accord. Pas d'accord. On apprendrait ensemble. On créerait ensemble.

Dans le respect, la douceur et parfois un peu de colère.

Des coups de cœur et des cris du cœur.

Dans l'ordre et dans le désordre.

On tomberait et on se relèverait.

Lorsque vous vous inscrivez à des cours, vous vous aidez à réussir votre vie et vos projets avec des conseils et des méthodes top niveau (du moins, je fais tout pour).

Mais vous aidez également La Nouvelle École de Créativité.

Tout ce contenu, on l'écrit, on le conçoit, on le partage ensemble.

La Nouvelle École de Créativité, c'est vous. 

Vos succès sont les nôtres. Nos succès sont les vôtres.

Cette semaine, nous avons franchi un nouveau cap.

Une parmi vous a traversé le miroir pour venir derrière l'écran.

Avec Méditer pour Créer,

1. Vous prenez soin de votre cerveau à l'aide de la méditation et de la neuroplasticité positive... d'une manière créative et vous recevrez un message toutes les semaines pendant au moins un an.

2. Vous aidez La Nouvelle École de Créativité (notre seule source de revenus est la vente d'ateliers, nous n'affichons aucune pub sur nos sites). 

3. Vous aidez Karima, j'aime l'Idée de faire équipe avec une étudiante de La Nouvelle École de Créativité... 

Au lieu d'acheter un livre, vous prenez un billet pour entrer dans un espace-membre qui évoluera avec le temps.

Un livre qui ne se termine jamais.

Un livre auprès duquel on revient, comme pour retrouver un ami.

Pour ses conseils, son écoute, son réconfort.

Il faut voir les cours et les ateliers comme un jardin.

J'y ai semé les premières graines que je viendrai arroser. Je nettoierai les mauvaises herbes et replanterai de nouvelles graines.

En dégustant ses fruits... vous allez à votre tour semer des graines... dont nous allons déguster les fruits.

J'ai choisi de grands thèmes... je me donne quelques mois pour terminer les bases, ensuite j'ai d'autres surprises.

Nous ne sommes que des poussières... mais nous sommes des poussières d'étoiles.

Quand je souffle sur ma baguette et que je vois scintiller toutes ces poussières.

Je suis éblouie, étonnée, ravie.

Monique a raison d'être étonnée.

Vous avez bien lu sa première phrase : 

il y a plusieurs nuits que ce texte revient, le voici.

Même nos rêves viennent à la rescousse.

Ils nous soufflent des solutions.

Les jours. Les nuits. La distance. Tout se confond.

Parfois, il est si tard (ou plutôt si tôt) quand je vous écris que mes paupières tombent après le dernier mot.

Je vous annonce deux prescriptions et j'en écris quatre, par exemple .

Mais il est si tard ou si tôt... je n'ai plus la force de me relire.

Avant de m'endormir, j'écris le principal problème que je dois résoudre le lendemain.

Au réveil, je suis en pleine forme... je lis vos messages et je repars pour une longue et fructueuse journée...

Mes rêves me donnent des pistes claires pour résoudre le problème du jour.

À la lecture de vos nombreux messsages, je sais que vous êtes là, dans votre atelier, votre jardin, votre studio, derrière votre écran... 

Vous veillez et vous créez.

Vous aussi, vous savez que vous pouvez faire arriver l'impossible.

Ensemble, nous sommes en train d'inventer quelque chose de nouveau.

La vie c'est la vie !

Et nos plans de 90-jours sont en action.

On fera peut-être de petits détours.

Mais ce que l'on doit toujours se rappeler :  la fatigue n'est rien.

Elle est saine. Une  journée à bêcher son jardin, ça fatigue !

Il faut juste apprendre à se reposer pour retrouver ses Énergies.

Et reprendre la route... ne pas abandonner.

C'est la formule de La Nouvelle École de Créativité inspirée d'Einstein.

Tout est question d'énergie.

Même nos rêves travaillent pour nous...

À vos créations les amis !

PS  Rejoignez-nous dans l’ateleir Méditer pour créer nous faisons arriver nos rêves !