Trous Noirs

 
kamesh-vedula-59768-unsplash.jpg

Pour tout vous dire, hier en vous écrivant, je n'avais pas encore lu tous mes messages. À leur lecture (et après plusieurs jours, ils étaient nombreux), j'ai, comme il m'arrive parfois, bifurqué pour finalement ne pas parlé du sujet prévu :les trous noirs.

Mais j'y reviens... c'est une histoire fascinante que la réussite d'une première photo d'un trou noir (qui par définition ne se voit pas). Ces trous qui absorbent les étoiles et font courber l'univers en se dandinant dans leur mouvement.

Les créateurs et les rêveurs ont vite fait d’imaginer ce que pouvait représenter un trou noir… 

…hier nous avons parlé des citations comme des passerelles entre les esprits, entre les idées, entre les personnes qui ont pensé… les trous noirs seraient des passerelles entre des univers ou des espaces-temps. Voilà pour la science-fiction qui a trop envie d’y croire.

Les scientifiques, plus rigoureux, mais pas moins rêveurs, imaginent des théories à l’aide d’hypothèses et de calculs savants.

Tout cela pour vous dire qu’avant cette première photo, les trous noirs n’étaient que des théories et des mythes.

Ne trouvez-vous pas fascinant qu’un homme né en 1749, décédé en 1827, ait anticipé leur existence ?  « Le mathématicien français Laplace apporte une importante contribution à la mécanique céleste en utilisant les conceptions lagrangiennes pour mieux expliquer le mouvement des corps. Il passe une grande partie de sa vie à travailler sur l’astronomie mathématique et son travail culmine avec la vérification de la stabilité dynamique du système solaire avec l’hypothèse que celui-ci consiste en un ensemble de corps rigides qui se meuvent dans le vide. Il établit seul l’hypothèse de la nébuleuse et il est un des premiers scientifiques à concevoir l’existence de sortes de trous noirs (que John Michell fut le premier à imaginer) dans le cadre de la physique classique. » Wikipédia

Les scientifiques ont pu enfin avancer grâce aux travaux d’Einstein même si lui-même doutait que des trous noirs puissent exister. 

Mais voilà, on a enfin pu pendre la toute première photo… voici le lien d’un reportage très intéressant sur ARTE.

Ce n'est pas parce que nous ne voyons pas une chose à l'œil nu qu'elle n'existe pas.

J’ai envie de comparer votre potentiel à un trou noir.

Ou vous laissez vos peurs absorber vos énergies de création ou vous cherchez le désir qui le fera exploser comme un feu d’artifice.

Plus encore ! Nous nous parlons tous. C’est ainsi que les théories s’inventent et se confirment ensuite. Nous sommes liés et notre tribu en est la preuve !

Ludovic a été agréablement surpris par le message d’hier et son (si beau texte) s’adresse autant à vous qu’à moi, le voici donc en entier. Savourez !

« Toute ma gratitude à toi et à la tribu.
 
Lire ton message saint-chrono-cité 
me sort de mon trou noir, d’un quotidien que je prédéfinis en ce moment sans saveur (maintenant je comprends pourquoi j’ai oublié de changer le titre… )
 
C’est reconnaître l’arc-en-ciel qui me colore, scintillant de vos lumières.
 
Il me renvoie
 une énergie profonde pour suivre mon projet d’accompagnement des autres.
 
Cela me rappelle combien vous êtes là, et qu’on peut toucher l’autre avec nos mots profonds.
 
Ceux qui parlent de nous avec justesse,
 Sans se juger, se cacher, s’embellir,
 On peut s’entrelacer, dans les boucles de nos écrits,
 Ça m’invite à 
l’écho-responsabilité,
 A continuer de donner, 
sans abandonner mon but,
 Abonder, pour servir les autres,
 Malgré toutes les bonnes raisons pour ne pas suivre mon cœur.
 
Mes valeurs sont mes douceurs,
 Offrir, c’est recevoir,
 Reconnaître parfois l’authenticité,
 D’une intensité décuplée.
 Toute ma gratitude pour ce sourire intérieur,
 Celui qui se respire,
 Celui qui te remplit
 Celui de la tribu
 Qui m’accompagne en mon temple
 Notre temple à tous
 Celui des haies-motions
 Que l’on franchit ensemble
 Celui qui nous désoiffe
 Qui nous traverse
 Celui qui nous libère
 Qui prend source en l’amour
 Celui qui nous rend au cœur du vivant.
 A toutes les créatures qui me créent un sourire luisant,
 Chaque jour. »


Ludovic 

Elle n’est pas belle notre tribu ?

Ne vous avais-je pas dit que nous étions le cercle des blogueurs, des poètes, des créateurs (pas disparus) ?

Alors oui, même si vous avez l'impression d'être dans un trou noir, dès que vous vous mettez en mouvement avec générosité, les étoiles éclairent votre danse.

Et j'arrive bientôt avec des munitions incroyables (techniques efficaces) pour vous aider à concrétiser vos rêves. Alors, on le lâche rien !

Le Mouvement attire le Mouvement. 

Vous n’êtes pas encore abonnés à mes emails privés, rejoignez-nous 📩💌📩

 
Sylvie GendreauComment