MES SOUVENIRS

 
instagram+template+mails+2019_03_06f-01.jpg

La vie est étonnante.

Lorsque je reçois des nouvelles des étudiants du programme Ma vie telle que l'imagine, c'est comme des vacances.

Ce programme est un voyage, on revisite son passé pour consrtruire son présent.

Il est hors norme et hors du temps.

Parmi les plus jeunes, une jeune maman en Amérique du Nord, Marjorie, écrit :

« Cette année, j'ai lu le livre de Joshua Foer Moonwalking with Einstein sur la mémoire justement et j'ai eu un déclic : jusqu'à récemment, je pensais que pour apprendre, il fallait juste comprendre et avoir une pensée critique mais en fait j'ai compris que pour apprendre il fallait vraiment mémoriser. De plus, j'aime ce lien entre mémoire et créativité ; c'est une nouvelle approche pour moi. Moi, qui pensais que penser au passé, se souvenir, était une "perte de temps".

Ce n'est qu'un extrait, je pourrais vous transmettre des pages de commentaires magnifiques, ce que je retiens, c'est le Merci pour ce grand cadeau !

Ce que Marjorie aime particulièrement, c'est que sa ligne de vieva évoluer tout long de son existence... c'est pourquoi je conseille de commencer dès que possible.

Parmi les plus âgés, un Européen, Jean-Guy, qui doit subir plusieurs opérations...

il a eu la bonne idée de s'inscrire à ce programme quelques semaines avant son hospitalisation même s'il n'a ni téléphone intelligent ni ordinateur, il se connecte à l'occasion pour télécharger les documents.

Est-ce que j’arrive à l’âge où je me réalise ? Je pense que j’approche davantage de ce que je veux être. 

C’est pour cela que je me suis inscrit à ce cours. Mais n’est-ce pas une illusion de la maturité ?

La maturité encourage à un ralentissement physiologique, mental et mnémonique. Un ralentissement général qui fait que je suis obligé d’accepter ce que je suis devenu.

La différence avec le temps de l’adolescence, c’est qu’alors on était en devenir, on a l’impression de pouvoir multiplier ses capacités à l’infini. Qu’on est immortel, qu’on résiste à tout, qu’on peut vivre sans dormir, sans se reposer.

Une fois passées mes opérations chirurgicales dans les mois à venir, il faudra repartir et retrouver une régularité dans le nouveau rythme. Repartir, c’est retrouver les impulsions qui nous ont fait commencer. 

Son intention :
Me concentrer sur ce que je souhaite le plus. Par exemple, si je suis en mauvaise santé, ne pas me focaliser sur la maladie, ni sur une tentative d'éliminer cette maladie. Au lieu et place de cela, me concentrer sur le bien-être, sur les actions qui me font me sentir bien et en bonne santé.

Ce cours m'aide à mettre de l’ordre dans mes centaines de souvenirs, récits, considérations rédigées sur de nombreux documents éparpillés.

Jean-Guy craignait de s'inscrire, tout cela était si nouveau... mais voilà qu'il a créé sa ligne de vie, sa valise virtuelle et que tout cela l'aide à mettre la maladie à distance.

Je suis touchée profondément... de voir chacun avancer sur son chemin à son rythme...

Il est toujours temps d'être qui l'on veut être.

Ma vie telle que je l'imagine est un socle fondateur.

Parce que c'est le printemps et que c'est un moment merveilleux pour entreprendre un tel voyage à la rencontre de soi...

Si vous souhaitez écrire vos mémoires un jour, c'est un exercice à faire absolument... organiser vos souvenirs aidera à construire un récit cohérent.

Sonia, une toute première étudiante de ce programme, m'a dit que la SÉCU devrait le rembourser tant cela a changé sa vie et contribué à sa santé...  « Tout le monde devrait avoir sa ligne de vie ! »

Vous êtes seul à pouvoir prendre soin de vos souvenirs et de vos pensées... 

...certaines choses ne se délèguent pas.

À demain,

Sylvie

PS  Fêtez le PRINTEMPS  en vous inscrivant à Ma vie telle que je l'imagine...