LES SECONDS VIOLONS

 
Photo : joshua Ness, Unsplash

Photo : joshua Ness, Unsplash

Avouez que c'est assez provoquant lorsqu'on entend que les seconds violons jouent le rôle le plus important dans un orchestre.

Je vois déjà certains hausser les sourcils.

Vous êtes sceptiques ?

En principe, la chronique de cette semaine, Un monde de possibilités... au bout des doigts, vous a convaincus.

Si ce n'est pas le cas à 100 %

Encore une fois, la synchronicité joue entre nous.

Au moment où je terminais ma chronique, je recevais un message de Jacques.

Tout en m'étonnant... ses messages me font toujours sourire.

Jacques est un sage qui ne se prend pas au sérieux (vous savez comme on les aime... à La Nouvelle École de Créativité).

Quand je vous ai demandé de réfléchir à vos rencontres importantes en 2018, Jacques m'a écrit un beau message.

Il a fait l'exercice de se souvenir de toutes les belles rencontres de sa vie, un des exercices que nous faisons dans le programme en ligne Ma vie telle que je l'imagine.

Et comme Jacques est charmant, il a terminé gentiment en disant qu'en 2018... j'occupais la première place.

Rassurez-vous, j'y ai vu un geste élégant et gentil, mais je ne l'ai pas pris au premier degré 😉

Je vous raconte cela pour mettre en contexte son message d'hier dont voici un extrait :

« Bravo ! Vous avez réussi à me donner envie de vous lire chaque matin...

Alors que j’ai pour habitude de dire, comme prétexte, si nécessaire, que je n’ai pas fini mon apprentissage de la lecture, n’en étant encore qu’au déchiffrage des images...!

Et puisque c’est l’heure, Bonne Année 2019... et suivantes...

Mais j’ai confiance en Vous, pour Vous, comme pour moi, et vos trois cent mille lecteurs francophones, puisque nous sommes entre de Bonnes Pensées...!

J’ai pourtant, déjà, en ces toutes premières minutes, une triste nouvelle, puisque Vous avez été détrônée sur le fil de la fin d’année par une autre Personne ayant marqué mon année...

Un magnifique prétexte pour reconnaître publiquement l’Excellence d’un Homme, que je suis à la radio, depuis plusieurs années, Chroniqueur hebdomadaire sur Europe 1, et que je viens de découvrir visuellement à la télé, puis hier sur Pinterest, Autiste Asperger, Josef Schovanec, que j’admire pour son Savoir, sa façon d’être, son humour, et son esprit bienveillant, si positif...

( Et qui porte en prénom, mon pseudo d’Internat...)

Voila, je suis très heureux d’avoir pu, grâce à Vous et les quelques petites histoires que nous nous échangeons, parler de cette « Exception », resurgi juste à ce moment dans mon paysage, me donnant ainsi l’envie de le faire connaître à ceux de votre tribu qui n’en auraient pas encore entendu parler. »

Ah ! Jacques... mais c'est une découverte magnifique. MERCI au nom de tous. Ce philosophe est plus que génial.

Josef Schovanec illustre parfaitement l'importance de se mettre à la place de l'autre, de comprendre sa perspective et, par conséquent, d'élargir la nôtre.

C'est ce que nous faisons dans l'atelier, Choisir la meilleure idée pour réussir. La suite de trouver de l'atelier Trouver des idées rentables.

On fait évoluer notre idée avec ceux et celles pour qui elle est destinée.

Comme je le fais avec mes messages quotidiens, un moyen de vous entendre réfléchir, de vous regarder vivre, de vous imaginer expérimenter de nouvelles choses pour ensuite développer des contenus qui vous aideront à atteindre des résultats, car mes offres ne partent pas de seulement de moi, de mes compétences et de mes envies... mais également (et surtout) de vous et de vos besoins.

Les autistes ont tout à nous apprendre.

Nos meilleurs clients également.

Apprendre à se mettre à la place de l'autre pour augmenter notre puissance de réflexion et d'action est une superbe habitude à développer.

PS De zéro à un Jouez & Gagnez avec La Nouvelle École de Créativité. https://cours.lanouvelleecoledecreativite.com/choisissez-la-meilleure-idee