Les Artistes

 
photo-pierre-guite-la-nouvelle-ecole-de-creativite.jpg

Nous avons tous un potentiel créateur.

Mais nous ne sommes pas tous des artistes.

E. H. Gombrich (un historien de l'art reconnu) a écrit : « l'Art n'a pas d'existence propre. Il n'y a que des artistes. »

Qu'est-ce qu'un artiste alors ?

Un artiste, c'est une personne qui ose aller au bout de ses intuitions.

C'est souvent une personne qui (même si elle est discrète et introvertie) a une détermination forte.

Une personne, prête à tout pour créer.

Je connais un sculpteur français, Éric Théret, qui fait corps avec le granit et le marbre qu'il sculpte.
Malgré son masque, il a avalé beaucoup de poussière dans sa vie (aux sens propre et figuré).
Son atelier est attenant à sa maison.
Les œuvres d'Éric sont magnifiques.
Lorsque l'artiste parle de ses œuvres, il est volubile.
Dans certaines villes de France et des pays nordiques, les œuvres d'Éric sont considérées comme des  monuments nationaux.

Même si sa vie est souvent difficile.
Je ne peux imaginer Éric faire autre chose que sculpter.
C'est comme une deuxième nature, cela lui colle à la peau, comme la poussière.

C'est une obsession.
Ces œuvres touchent parfois à la perfection.
Si je le pouvais, je serais un collectionneur.
J'aurais un immense jardin boisé où ses sculptures ponctueraient nos promenades méditatives.
Et j'y organiserais nos « meet-ups »
Ce serait chouette !

Mais un artiste n'est pas toujours prêt à tout pour être reconnu, même si chacun sait que c'est ce qui permettra à un artiste de vivre de son art.

La vie d'artiste n'est pas une vie régulière.

On ne crée pas de 9h00 à 17h00.

La création, c'est comme une démangeaison de l'intérieur.

Je ne connais pas de grands artistes qui ne soient pas un peu obsessionnels.

C'est comme une énergie qui nous pousse, malgré nous, à emprunter certaines directions.

C'est une quête aux intuitions.

Les artistes souvent n'aiment pas répéter les mêmes choses bien qu'ils aient un style.

Lorsqu'on regarde l'ensemble de leurs œuvres, on sait que c'est un Mirò, un Calder, un Soulage... on reconnaît le style, l'obsession, la texture.

Ce qui fait la différence entre deux artistes, c'est le talent, bien sûr, mais pas que... c'est souvent la confiance.

Un artiste qui a confiance en lui, en son art, va suivre ses intuitions et avancer même si on le critique.

Un réalisateur qui a confiance n'arrêtera pas de faire du cinéma parce que les critiques ont descendu son dernier film.

Un écrivain n'arrêtera pas d'écrire même s'il n'a pas trouvé d'éditeur ou que son livre ne se vend pas assez.

ll créera autre chose et encore autre chose.

Pourquoi cette persévérance ?
Parce que c'est plus fort qu'eux.
Ils ne peuvent s'arrêter de créer.

Carole Simard-Laflamme est une artiste.

Ceux qui me suivent depuis longtemps la connaissent.
Je vous ai souvent parlé d'elle. Comme je vous ai souvent parlé d'Éric.

J'ai eu le plaisir et l'honneur de travailler avec ces deux artistes et d'exposer leurs œuvres à ma galerie.

Aujourd'hui, Carole traverse une période difficile. Son mari se bat contre un cancer du poumon.

Hier, je vous ai parlé des belles et longues histoires d'amour.
Carole et Denis sont parmi ces couples qui ont eu cette chance.

Carole pendant toute sa carrière a eu la persistance, la persévérance, le courage de sortir de l'ombre.

Non seulement elle a trouvé le moyen de se vendre. Elle est une des rares artistes québécoises (en fait, je n'en connais pas d'autres) qui a réussi tout cela sans intermédiaires.

Carole a fait des expositions somptueuses dans de grands musées en Europe et au Japon.

Et souvent des expositions solos.

Mon conseil ?
Ne pas attendre qu'on découvre ce que vous cachez dans vos cartons.

Ne pas laisser le refus d'un galeriste, un éditeur, un critique vous décourager.

Croire en vous est essentiel.
Tout comme sortir de l'ombre est essentiel


Je suis certaine que si Carole commençait sa carrière aujourd'hui, elle aurait un blogue.


Ma mission ?
Vous convaincre de donner à voir votre travail et votre créativité.

Et surtout, ne me dites pas que vous n'êtes pas créatif (vous êtes à La Nouvelle École de Créativité). Votre potentiel ne demande qu'à émerger... votre peur devrait vous faire agir.

Juste pour le jeu et le plaisir... imaginez que vous êtes un artiste.

Chaussez les bottes de sept lieues de Carole...