Le retournement !

 
Ma Vie 3 - jour 1-4.jpg

Que se passe-t-il lorsque nous perdons des forces après la disparition d’une personne ou d’une chose ?

D’une part, avouez que c’est extra de se poser la question… si vous avez choisi une personne qui est dans votre vie ou une chose que vous possédez, c’est déjà l’occasion de la chérir davantage tant qu’elle est (encore là). 

Dans la vie, même si on pense avoir tout prévu… on ne sait jamais (vraiment) ce qui nous attend. Encore une preuve irréfutable avec cette histoire d'ancienne version 

Comment réagiriez-vous si je vous disais que perdre des forces peut être positif ?

« Le tour, ou retournement qui conduit l’opération de son départ (moins de forces) à son terme (plus d’effets), implique d’abord la médiation d’un savoir, mais un savoir qui a pour forme la durée de son acquisition et la collection interminable de ses connaissances particulières. »

En d’autres mots, plus les expériences sont nombreuses, plus il y a la possibilité d’une mémoire  « dont les connaissances sont indétachables des temps de leur acquisition ».

Subir l’adversité ou tenter des expériences diverses nous enrichit.

« Instruite par une multitude d’événements où elle circule sans les posséder (chacun d’eux est passé, perte de lieu, mais éclat de temps), elle suppute et prévoit aussi « les voies multiples de l’avenir » en combinant les particularités antécédentes ou possibles. »

La mètis (ruse de l’intelligence humaine - comme je vous l’expliquais dans mon billet d’hier), « mise, sur un temps accumulé, qui lui est favorable, contre une composition de lieu, qui lui est défavorable. Mais sa mémoire reste cachée (elle n’a pas de lieu repérable) jusqu’à l’instant où elle se révèle, au « moment opportun (…) L’éclair de cette mémoire brille dans l’occasion. » écrit Michel de Certeau,

Moins il y a de forces, plus il faut (et c’est la raison pour laquelle Le programme Ma vie telle que je l’imagine est si puissant), miser sur l’importance de faire croître ce savoir-mémoire.

Si vous avez perdu des forces à cause d’une disparition, cette situation a provoqué un noeud dans votre vie quotidienne.

imaginer un retournement possible basé sur votre caractère et vos expériences passées.

  • Comment comptez-vous ruser pour contourner la disparition qui vous a enlevé des forces ?

  • Quelles qualités vous seront les plus utiles pour cette ruse de l’intelligence ?

  • Quelles expériences passées se révéleront (L’éclair de cette mémoire brille dans l’occasion). pour vous aider à trouver une solution ?


Pour me répondre,c’est ICI.

(Mon exemple — Dans mon cas, j’ai perdu un événement et ses participants, ce qui a provoqué mon incapacité de les prévenir pour m’excuser.

J’ai perdu des forces, mais certains membres ont comblé une partie de cette lacune, ils m’ont vite écrit… le problème est devenu une affaire collective qui m’a permis de découvrir des personnes sympas… certaines que je connaissais déjà d’autres non.

Le fournisseur… nous sommes dimanche… aurait pu ne pas répondre. Mais au contraire, une équipe s’est mobilisée pour me soutenir et ce, jusqu’au moment où j’écris ce message.

  1. Dans mon cas, cela a été de lancer un SOS au fournisseur, aux membres de mon équipe, à certains membres de ma tribu… je suis faible, je ne peux pas faire seule, je vais vers l’autre.

  2. La résilience, j’aurais pu crier, hurler… cela n’aurait rien donné. J’ai observé en tentant de garder mes émotions à distance (pas de panique) pour ne pas perdre pied (j’avais déjà perdu le webinaire, ce n’était pas la peine d’empirer la situation avec de l’énervement). Mes qualités techniques n’ont pas été d’un grand secours, mais mes qualités humaines, oui. Le fournisseur était à 150 % empathique et aidant, et les membres de la tribu créative, extra comme toujours. La journée s’est terminée avec un sentiment de gratitude envers tous ces êtres humains qui ont croisé ma route pendant ces quelques heures.

  3. Après avoir piloter de grands projets et enseigner la gestion de crises, je sais l’importance de rester calme et de se focaliser sur les bons éléments… mes expériences passées m’apprennent à ne pas perdre ma capacité de décider même quand tout chavire. Mais, en fait, j’ai été la première surprise d’avoir réussi à garder mon calme et mon sourire, ce qui a fait dire à un membre de mon équipe que j’étais la personne la plus résiliante qu’il connaît. L’éclair de cette mémoire a brillé dans l’occasion.)


Depuis hier, vous avez moins de forces.

Mais plus vous avez plus de mémoire, et dans ce jeu d'économie, n'oubliez pas... vous pouvez faire plus avec moins.

Alors quel sera votre tour de passe-passe ?


À vous maintenant

💛Pas encore abonné à mes emails privés ? Rejoignez-nous pour ne rien manquer 💌 et profiter d’escomptes réservés à mes abonnés lors des lancements des cours de La Nouvelle École de Créativité.

 
Ma vieSylvie Gendreau