Le jeu du MOI

 

Quelle histoire !
Un souci technique a empêché la deuxième classe de maître prévue hier. Tout a disparu de l’écran au moment où je devais commencer. Sueurs froides, incompréhension puisqu’on avait tout vérifié deux heures plus tôt et que cela fonctionnait.

Euh…. et bien non !
Lorsque tout disparaît… on ne peut même pas essayer de résoudre le problème, car il n’y a plus rien. Nous sommes face au vide.

Ma Vie 3 - jour 1-1.jpg

Cela m’a donné une idée.

Que faire lorsqu’une chose ou une personne disparaît ?

Ma Vie 3 - jour 1-2.jpg

On peut également poser la question inverse.

Que faire lorsqu’une chose ou une personne apparaît (dans notre vie) ?

Cela dépend de notre lien avec cette personne ou cette chose, me direz-vous.

Ou cela dépend de notre caractère.

Ou de notre résilience.

Dans mon cas, tout a disparu…

Et tout a réapparu, mais cinq heures plus tard,
je vais donc recommencer demain, à la même heure... en croisant les doigts.

Jacques, très rigolo… m’écrit :
« Ravi d’avoir une telle puissance d’influence que cette “Master Class“, en soit reportée...
…Afin de pouvoir y participer... »

Dans ce cas-ci, la disparition a créé une situation qui a causé un problème.
Un problème qui a créé une autre situation.
Une situation qui m’a enrichie de nouvelles connexions et d’une nouvelle idée.

Cette semaine je vous propose un jeu qui s’intitule MOI.

Question de poursuivre sur le thème de l'introspection et de la créativité, ce jeu est inspiré des écrits de Michel de Certeau dans son ouvrage L’Invention du quotidien 1. arts de faire (un classique pour les philosophes, historiens et sociologues).

VOUS ÊTES PRÊTS ?

Le but du jeu est basé sur le principe d’économie : avec le minimum de forces, obtenir le maximum d’effets.

Je vous confierai quatre missions au cours des quatre prochains jours. Si vous répondez à mes questions, j’en constituerai une synthèse à la fin… susceptible de vous aider à appliquer ce principe d’économie dans votre vie quotidienne ensuite.

Je sais que vous êtes joueurs et créatifs... donc tentons... l'expérience d'une co-création au jeu du MOI.

Votre première mission :

Imaginez…
une personne ou une chose qui disparaîtrait de votre vie et qui vous enlèverait une force. Vous pouvez également choisir une vraie disparition si elle est vient tout juste d'arriver.

1- Quelle est cette personne ou cette chose ?

2- Quelle force perdez-vous ?

3- Dans quel lieu êtes-vous ?

Pour me transmettre vos réponses, c’est ICI.

Michel de Certeau écrit :

« Dans le rapport de forces où elle intervient, la mètis* est l’arme absolue, celle qui vaut à Zeus la suprématie sur les dieux. (…) La multiplication des effets par la raréfaction des moyens est, pour des raisons différentes, la règle qui s’organise à la fois un art de faire et l’art poétique de dire, peindre ou chanter. »

*la mètis ou mêtis (en grec ancien Μῆτις / Mễtis, littéralement « le conseil, la ruse ») est une stratégie de rapport aux autres et à la nature reposant sur la « ruse de l'intelligence »
— source Wikipedia.

Mon exemple — Dans mon cas, j’ai perdu un événement et ses participants (le webinaire a disparu)… cette disparition m’a enlevé des forces (les moyens de transmettre de l’information et d’échanger), l'impossibilité de leur écrire pour m'excuser, une situation qui a causé un problème, mais qui devient l’occasion de créer quelque chose de neuf : un jeu... pour transmettre une leçon autrement.

C’est à vous !

À demain,

Sylvie

PS Et la fameuse classe de maître, prise 3, c’est demain, 19h - heure de Paris, 14h - heure de Montréal.
5 Étapes pour trouver sa zone de génie, suivie d'une offre pour s'inscrire au programme en ligne Ma vie telle que je l'imagine (les inscriptions ferment jeudi soir).

Pour vous inscrire à la classe de maître si vous lisez ce message dans les temps.


💛Pas encore abonné à mes emails privés ? Rejoignez-nous pour ne rien manquer 💌 et profiter d’escomptes réservés à mes abonnés lors des lancements des cours de La Nouvelle École de Créativité.

 
Ma vieSylvie Gendreau