LE DÉBUTANT

 
 
 PHOTO : MIKITO TATEISI, UNSPLASH

PHOTO : MIKITO TATEISI, UNSPLASH

Cette semaine, j'ai adoré vos messages.

C'était comme une brise printanière.

Au tournant d'une phrase, je découvrais vos jeunes pousses.

La terre est encore gelée par endroits, mais vous êtes en mouvement.

« À prendre goût à la liberté que nous sommes en mesure de créer. »

Mille fois oui, chère Julie 😉. 

Le signe de quelque chose qui sera prometteur

Je vous vois avancer dans les différents programmes de La Nouvelle École de Créativité.

Et j'essaie de terminer le prochain atelier, Trouver des idées profitables, pour qu'il soit disponible lundi.

Je sens que si vous jouez, ce sera le feu d'artifice.

Et qu'au printemps, lorsque vous vous retournerez sur vos derniers mois, vous direz WOW, j'ai fait ça, moi !

Je peux vous dire que, moi-même, je me prends au jeu !

J'entends également vos désirs tristes.

« Personne ne s’intéresse à mes concepts. »

« Des projets j'en ai beaucoup ! Mais personne derrière pour suivre ! »

« La difficulté est de trouver des partenaires pour mener à bien des projets qu'on ne souhaite pas mener seul pour diverses raisons. »

Le problème quand on débute, ce n'est pas l'ignorance ni le manque d'expérience.

Le problème quand on débute, c'est d'être seul.

Comme dans tout projet, on se pose mille questions.

Chaque nouvelle décision mène à un nouvel arbre de décisions qui mène à encore plus de questions.

Dans le fond, tout cela est très positif : on décide, on agit.

Sauf quand il n'y a personne pour échanger intelligemment avec nous sur notre projet, on se sent seul au monde.

On commence à douter du projet.

Ou pire, abandonner.

Et on enterre ses rêves, ses plans et ses esquisses.

Mais ces excuses, c'était avant mes messages quotidiens.

Aujourd'hui, vous n'êtes plus seul. 

Vous avez accès à des contenus, des conseils, des cours... et nous n'en sommes qu'au début.

Commencez un nouveau petit projet, faites connaître vos avancées.

D'ici quelques mois, vous pourrez peut-être trouver des partenaires au sein même de notre tribu créative.

Mais votre carte de visite, ce sera un petit projet que vous aurez commencé dans un des programmes. Une expression de votre personnalité et de votre créativité.

Cela permettra de faire des croisements.

D'organiser des rencontres virtuelles.

D'imaginer des discussions. Des surprises.

Mais la porte d'entrée, c'est un petit projet mené dans l'esprit de La Nouvelle École de Créativité.

Vous vous souvenez ?

Nous devons apprendre un nouveau langage ensemble.

Et nous en sommes à écrire l'alphabet.

Donc, haut les cœurs !

Ne soyez pas tristes.

Vous allez y arriver.

Nous allons y arriver.

PS Un atelier conseillé avant de commencer tout projet ! https://cours.lanouvelleecoledecreativite.com/trouver-des-idees-profitables

 
Sylvie GendreauComment