LA PUISSANCE DE VOTRE CERVEAU

 
 PHOTO : CHRISTOPHER CAMPBEL

PHOTO : CHRISTOPHER CAMPBEL

Il y a quelques mois se tenaient à Grenoble, la conférence « Le cerveau en deux temps trois mouvements. » Denis Perrin, Philosophe, Professeur à l’Université Grenoble Alpes et Chris Moulin, neuropsychologue, chercheur au Laboratoire de Psychologie et NeuroCognition, posaient la question :

« Le voyage mental dans le temps est-il continu ? La littérature scientifique a remis au goût du jour l’ancienne question du rapport entre l’imagination et la mémoire et soutient, de façon assez unanime, la thèse selon laquelle ces deux facultés sont profondément similaires.

Y a-t-il donc une continuité du voyage mental dans le temps vers le passé et vers le futur ?

Retour vers le passé : l’étrange cas du déjà-vu. Le déjà-vu est un phénomène de mémoire qui nous aide à comprendre comment nous « sentons » nos souvenirs et comment nous pouvons dire ce qu’est le présent, ce qu’est le passé et peut-être même quel est le futur...
 

Pourquoi je vous parle de cela ?

Parce je me suis inspirée de ces recherches pour développer les exercices créatifs de Dessinez votre futur. 

Vous connaissez l'expression voir c'est croire.

Notre cerveau est un prédicteur qui simule les actions des autres comme l'explique le professeur Alain Berthoz dans Le Sens du Mouvement et comme il l'a résumé lors d'une de ses conférences :

« Faust disait : "au début était le verbe".... puis il se reprend et dit "au début était l'action". Nous n'avons pas que cinq sens. En plus des capteurs de la vision, de l'audition, du toucher, du goût et de l'olfaction, nous avons aussi des capteurs qui détectent le mouvement. Chacun de ces sens à lui seul ne peut pas mesurer le mouvement, c'est la coopération de tous ces sens qui constitue le sixième sens : le sens du mouvement.

Le cerveau doit, à partir de ces sens, reconstruire une perception unique et cohérente des relations de notre corps et de l'espace. Le cerveau est un SIMULATEUR d'action qui utilise la MÉMOIRE pour PRÉDIRE les conséquences de l'action. En combinant des méthodes de neurophysiologie, des études avec des patients neurologiques ou psychiatriques, et des modélisations mathématiques de processus neuronaux, nous progressons vers la compréhension des mécanismes qui lient perception et action. Pour cela il faut réintégrer le corps sensible dans l'étude de la perception, de la pensée, de l'émotion. » 

Dans son livre, Smarter Faster Better, Charles Duhigg résume les études qui ont montré que les personnes qui savent mieux anticiper réussissent mieux que les autres. Ce serait même de cette étoffe que seraient faits les héros.

La bonne nouvelle ?

C'est qu'il ne tient qu'à vous de mettre en place un système qui tiendra aussi compte de cette force qui est en chacun de nous. D'ailleurs dans le programme Dessinez votre futur, je donne des exemples concrets, photos à l'appui, de choses que je désirais, que j'ai imaginées, et qui ont pris forme dans la réalité. Et vous participez à un Lab pour mettre tout cela en pratique.

Et cela est à la portée de tous...  c'est d'ailleurs la première force des grands créateurs.

Je reviens à mon thème de cette semaine : 

Pourquoi est-ce si important de vous fixer des objectifs ? 

Pour mieux anticiper !

Lorsqu'on voit ses objectifs, on peut croire, avec plus de force, que nous allons y arriver.

Encore une fois, il ne s'agit pas de pensée magique. Il s'agit d'appliquer les connaissances que la science nous enseigne pour mettre toutes les chances de notre côté pour atteindre nos objectifs.

Avec un bon système en place, nous pouvons tous avoir l'étoffe des héros.

Ce qui est dommage, c'est de se priver de rêver et d'anticiper pour développer au mieux notre potentiel. La vie file. Une journée perdue ne se récupère pas.

Ne laissez pas dormir ce précieux potentiel. À vos rêves !


PS   Si vous êtes prêts à esquisser un rêve et à vous donner les moyens de le réaliser, cliquez ici pour rejoindre la formation Dessinez votre futur  au tarif préférentiel de lancement pour quelques jours seulement.

Nos rêves sont faits pour être réalisés (même si en fin de compte ils prennent une tournure inattendue).

 
Sylvie Gendreau