FORCE ou FAIBLESSE

 
ant-rozetsky-285224-unsplash.jpg

C'est un sujet un peu bizarre.

Je ne suis pas certaine de trouver les bons mots pour l'exprimer.

Aujourd'hui, je voudrais vous parler de faiblesse.

Observez bien les personnes autour de vous.

Comparons les faibles et les forts.

Les faibles... se replient souvent sur eux-mêmes. Ils se recroquevillent.

Un peu comme s'ils s'excusaient d'être là.

Ils vous regardent avec des yeux fuyants ou suppliants... comme un cri qui vous dirait : aide-moi.

Certains m'écrivent des messages et me confient leur sentiment de faiblesse. C'est la raison pour laquelle j'écris ce billet.

Plus jeune, dès qu'un tel regard croisait le mien, je déployais toutes mes énergies pour les aider.

Je voulais leur donner la force ce que j'avais en moi.

Mais je m'apercevais vite... que cela ne fonctionnait pas.

Non seulement je ne réussissais pas à leur donner ma force.

Je devenais moi-même impuissante... plus faible.

Au fil des expériences, j'ai beaucoup réfléchi à cet état de fait.

J'en suis venue à constater que la faiblesse est comme un vortex.

Si on n'y prend pas garde, elle nous entraîne dans le vortex de la faiblesse.

Dès qu'on est pris dans ce tourbillon, le sentiment de contrôle nous échappe.

Cela me fait penser à ce qu'on nous enseigne dans les cours de Sefl-Defense. Pour prévenir les attaques, il faut dégager de l'assurance alors qu'être sur la défensive provoque l'agressivité... on nous conseille d'avoir l'air sûr de soi, de marcher avec aplomb, de regarder devant soi avec détermination.

Être sur la défensive, c'est se percevoir faible et l'exprimer,

Que faire alors ?

Puiser la force en soi. Même lorsque nous sommes au plus bas.

Se présenter aux autres... avec cette force au ventre. Même si elle est microscopique.

Montrer que nous avons ce soupçon d'énergie, de confiance et de détermination.

Et observez la différence...

Les autres vont ressentir ce souffle et lui donner encore plus de puissance.

C'est la spirale de la force.

Les personnes qui misent sur leurs forces stimulent la force des autres.

La force appelle la force.

C'est une chose que l'on voit dans les mouvements.

Il suffit qu'une personne exprime sa force pour que toutes les autres s'y associent.

Donc, si vous avez l'impression que seuls les autres vous sauveront.

Deux choses vont se produire :

1. Certains ressentiront de la compassion pour vous, mais si vous misez sur votre faiblesse pour éveiller leur compassion, vous finirez par les épuiser et les affaiblir s'ils décident de vous aider. Et il y a de fortes chances qu'ils se lassent et vous quittent.

2. D'autres vont simplement vous ignorer ou vous fuir, car ils connaissent les dangers du vortex de la faiblesse.

Peu importe l'état dans lequel on se trouve.

Puiser la force en soi va attirer la force des autres.

Prenez l'exemple d'un prof.

Il voit des étudiants qui se disent en difficulté, mais qui ne font pas d'efforts pour réussir. Ils va les aider un peu, mais il y a de fortes chances qu'il finisse par se désintéresser pour réserver son énergie à ceux qui font l'effort.

Par contre, si un étudiant est en difficulté, mais qu'il veut s'en sortir et fait des efforts... observez l'attitude du même prof.

Étudiant et professeur vont réunir leurs forces... et souvent, cela va donner des résultats spectaculaires.

Ce sont des étudiants que les professeurs se souviennent toute leur vie. Et des professeurs que leurs étudiants n'oublieront jamais.

Et c'est exactement la même chose pour des relations de : médecin/thérapeute et patient, parent et enfant, coach et client, etc.

C'est pourquoi, il est si important de croire en soi.

Nous avons tous une énergie créatrice.

Ceux qui la développent attirent la participation des autres. 

C'est la spirale de la force de la création.

Misons sur nos forces !

PS J'ai créé un code spécial pour ceux et celles qui souffrent d'un manque de confiance, qui ont l'impression de ne pas être à la hauteur... l'atelier POUR EN FINIR AVEC LE PERFECTIONNISME devrait vous aider à changer votre attitude rapidement. Le code jusqu'à dimanche seulement JAVANCE (moins 70 %) si vous lisez ce message dans les temps.