FASCINANTE INSÉCURITÉ

 
instagram+template+mails+2019_01_09a-01.jpg

Nous nous battons tous les jours contre l'insécurité.

Et pourtant : c’est au moment où nous nous sentons le plus incertain que nous grandissons le plus.

Certains membres de notre tribu créative sont des forces de la nature.

Lorsque je parle de blocages créatifs ou de ne pas quitter son emploi tout de suite si on est trop craintif... ils rigolent.

Parce qu'eux, des risques, ils en ont pris toute leur vie.

Et ils n'en regrettent aucun.

Résultat ?

Ils sont des créateurs prolifiques ou des entrepreneurs qui réussissent de manière incroyable.

Ils savent que sans risques, on ne crée rien.

En ce moment, je fais des vagues auprès de mes collègues américains.

Ma stratégie d'écrire un email quotiden les a fait réagir.

Parmi cette communauté, certains ont des blocages... ils ont du mal à écrire toutes les semaines à leurs abonnés. D'autres ont des scribes qui écrivent pour eux.

En plus de mon projet entrepreneurial, ils savent que j'enseigne. Cela les étonne que j'ai pris un tel engagement. Mais dès que je leur ai parlé de mes découvertes, de vos messages, de nos échanges... une petite lumière a brillé dans leurs yeux.

Finalement, ils trouvent cela inspirant, cette conversation créative.

Certains vont tenter l'expérience. Ils m'ont demandé d'écrire sur mon organisation du travail pour les aider à créer davantage. C'est sur la to do list. J'ai promis de le faire.

Entre passer un temps fou pour créer des tunnels de ventes complexes et vous écrire. Pour moi, il n'y a pas photo comme on dit.

J'aime vous écrire. Parce que vous me motivez lorsque vous vous inscrivez à nos cours avec enthousiasme et lorsque je vois vos progrès au jour le jour. C'est concret et mesurable.

Je n'ai pas l'intention de m'acharner à convaincre ceux qui n'y croient pas ou qui ne sont pas prêts à essayer sérieusement. Ce serait une pure perte de temps. Et je vous conseille de faire comme moi ! Vos énergies, c'est ce qu'il y a de plus précieux pour réussir vos projets.

Ce que je souhaite, toutefois c'est convaincre les indécis d'apprendre les nouveaux codes... car cela pourra changer leur vie.

Et surtout, avancer plus vite avec les convaincus, ceux qui mettent en pratique au jour le jour.

Vous écrire, j'adore cela, si cela vous incite à toujours créer davantage et à entreprendre.

Plus je le fais, plus j'ai envie de le faire. Plus vous le faites, plus vous me donnez envie de le faire.

Pour les aspects qui me motivent moins... vous devinez ?

Que se passe-t-il lorsque nous ne sommes pas motivés ?

NOUS PROCRASTINONS !

Et que se passe-t-il quand nous procrastinons trop longtemps...

ON PERD CONFIANCE EN SOI.

Connaissez-vous Noah Kagan ?

Après avoir décroché un travail extraordinaire en tant qu'employé n° 30 de Facebook, il a traversé l'une des périodes les plus difficiles de sa carrière.

Voici ce qu’il dit à propos de son travail chez Facebook :

« On se sent intelligent, puis placé dans un certain contexte…tout bascule. Quand j'ai commencé chez Facebook, je me suis dit : Wow, je suis définitivement la merde la plus stupide ici. Je me sentais vraiment nul. Mais récemment, j'ai compris que ç'a été la période de croissance la plus importante de ma vie. Ç'a été ma période de croissance la plus importante parce que j’ai eu le plus de défis. »

Aujourd'hui Noah a des entreprises de plusieurs millions (Sumo, AppSumo, and KingSumo). Pas mal pour celui qui se sentait nul de chez nul.

Combien de personnes se sentent ainsi à leur travail, mais lorsqu'elles rentrent le soir, elles ne font que se faire du mal avec des pensées négatives. Elles font mille choses au lieu de consacrer quelques heures à un projet qui pourrait les amener ailleurs.

Pour les plus performants, ce genre de défis, c'est du carburant pour avancer.

En raison de l'insécurité qu'il ressentait chez Facebook, Noah s'est dépassé.

À cause de cela, il a réussi à obtenir un travail encore meilleur (n ° 4 sur Mint.com) en moins d'un an.

Neuf mois seulement après avoir débuté chez Mint.com, Noah a utilisé cette motivation pour créer une entreprise lucrative à temps plein. Et depuis, il travaille pour lui-même et mène une vie dont la plupart des gens ne peuvent que rêver.

Alors parlons de vous maintenant.

De quoi êtes-vous incertains ? Comment pouvez-vous utiliser cela pour vous propulser à un niveau supérieur ?

Dans notre tribu créative, j'observe trois tendances, grâce à vos confidences.

Certains ont le moral dans les chaussettes en ce moment. Ils se sentent nuls. Ils perçoivent leur vie comme un échec.

D'autres procrastinaient, mais ils se sont dit, c'est bon j'arrête ! « Si Sylvie prend le temps de m'écrire un message tous les jours, je dois pouvoir commencer à écrire ce livre ou ce mémoire qui me fait souffrir depuis trop longtemps, ou je prépare les éléments pour lancer mon projet. »

Si c'est votre cas, bien vu !

C'est ce que j'attends de vous : des créations et de l'action.

D'autres vont plus mal... ils m'écrivent des messages de détresse.

Si vous vous sentez dans une impasse... repensez à l'histoire de Noah.

Se sentir nul peut être une chance.

J'ai créé un code spécial pour ceux et celles qui sont bloqués et souffrent d'insécurité.

L'atelier POUR EN FINIR AVEC LE PERFECTIONNISME devrait vous aider à changer votre attitude rapidement.

Le code jusqu'à dimanche seulement JAVANCE (moins 70 %).

Cette formation prend moins de deux heures.

C'est un plan simple à déployer. Vous y découvrirez comment j'apprends de mes erreurs rapidement grâce à une astuce géniale et surtout comment j'ai réussi à piloter autant de projets en changeant mon attitude.

Je vous parle d'exemples éloquents de personnes qui se sont fait dire par les autres à quel point elles étaient nulles. Aujourd'hui, ces personnes connaissent des réussites extraordinaires.

Vous pouvez même faire du rangement ou la vaisselle en écoutant cette formation.

Ce qui compte, c'est qu'après chaque leçon, vous complétiez l'étape associée.

Vous avez un document pour vous y aider.

Deux heures et le tour est joué. Votre nouveau plan sera prêt.

Vous triturez l'esprit ne sert à rien.

La seule façon de s'en sortir, c'est d'agir au plus tôt.

Méthodes. Processus. Habitudes sont vos alliés.

On ne peut pas faire sans.

Un peu de désordre, ok. Mais pas trop, sinon on n'avance plus.

Mais comme vous le savez, sans la bonne attitude, vous n'y arriverez pas.

Bien sûr, personne d'autres ne peut faire à votre place.

Tout ce que je peux faire, c'est vous convaincre d'amorcer le processus et vous partager mes meilleures astuces, pratiques et outils.

Dans un an, j'espère être en mesure de donner des exemples comme Noah... mais des membres de notre tribu.

Car parmi les tendances, il y a aussi tous ces créateurs et entrepreneurs qui ont démarré 2019 avec détermination.

 
Sylvie GendreauComment