DES ROYALTIES, LE RÊVE ?

 
Screen Shot 2018-12-06 at 8.59.56 PM.png

Je vis et je travaille avec des créateurs : des artistes, des chercheurs, des inventeurs, des scientifiques, des innovateurs.

Ils sont mes compagnons au quotidien depuis des années.

Au Québec, il y a également une expression très drôle : les patenteux.

Je ne sais pas d'où vient cette expression. 

En anglais, brevet se dit patent.

Mais bon. Vous avez compris.

Le patenteux est celui qui bricole des solutions ingénieuses.

Toutes ces personnes ont un rêve en commun.

Toucher un jour des droits d'auteur, des royalties.

Imaginez, vous recevez des droits pour une idée que vous avez eue, pour une œuvre que vous avec créée pendant des années.

C'est sympa !

Mais il y a peu d'élus.

Et tous ceux que je connais qui touchent des droits d'auteur et des royalties ont travaillé fort.

C'est vraiment mérité.

Un auteur qui touche des droits a parfois réécrit son livre au moins 10 fois. C'est le cas de JK Rowing par exemple.

Les inventeurs ont dû attendre, recommencer leurs prototypes des milliers de fois.

Lorsqu'on nous raconte les histoires à succès, cela semble facile.

Mais dans la vraie vie, un créateur passionné travaille énormément.

Et la reconnaissance vient souvent après des années de labeur.

Ils se donnent à 150 %.

Sur le thème des idées.

Si jamais certains d'entre vous en doutent encore.

Je peux vous assurer que vous êtes créatif ou créative.

Pourquoi suis-je aussi sûre de moi ? Après tout, je ne vous connais pas.

Parce que nous le sommes tous.

Et ce n'est jamais arrivé encore qu'un étudiant suive tous mes conseils et ne se surprenne pas à être plus créatif qu'il ne le pensait.

Ceux qui pensent ne pas l'être découvrent qu'ils le sont.

Et ceux qui le sont, le deviennent encore plus.

Mais des idées, c'est beau, ça virevolte, ça se discute.

Mais pour apporter une vraie valeur, elles ont besoin de se concrétiser d'une façon ou d'une autre.

Ce qui est le plus difficile, ce n'est pas d'avoir l'idée

Lorsqu'on sait comment avoir des idées, c'est comme respirer.

Le plus dur ?

C'est l'exécution, la ténacité, les itérations, la vente, la promotion.

Pensez-vous que Picasso ou Leonard De Vinci ne savaient pas se vendre, n'avaient pas de réseaux.

Un bon créateur n'a pas le choix. S'il veut vivre de son art, il doit se former et rayonner.

Même s'il n'en a pas envie.

C'est comme les chiffres et la finance.

Certains artistes ne s'intéressent absolument pas à cela.

Certains ont de la chance, ils ont de bons agents.

Mais il arrive aussi que les agents partent avec le pactole.

C'est ce qui a obligé Leonard Cohen à faire sa dernière tournée mondiale.

Son agent a volé tout son argent, il était ruiné.

Si vous faites confiance et que l'on vous trompe.

Celui ou celle qui devra assumer, c'est vous.

C'est la raison pour laquelle, je vous encourage à monter de petits projets.

Pour apprendre tous les rouages.

Ainsi, lorsque vous serez célèbre (et je ne doute pas que plusieurs membres de ma tribu le deviendront, je sais que certains le sont déjà), vous comprendrez le travail de vos collaborateurs et vous saurez mieux déléguer.

S'il y a un dérapage, vous vous en apercevrez avant qu'il ne soit trop tard.

Et si votre rêve, c'est d'obtenir des royalties, il faut travailler votre idée pour que cela soit évident pour celui avec qui vous négocierez.

Vous souhaitez présenter votre idée à un décideur ?

Alors mettez-vous au travail tout de suite.

1 - Qui est-il ? Quels sont ses problèmes, ses douleurs, ses besoins ? Vous devez connaître cette personne comme si elle était une de vos proches. Faites votre enquête.

2 -Votre valeur ? Quelles retombées votre idée apportera à cette personne à qui vous demander de convaincre ses collègues, ses partenaires et ses actionnaires d'acheter votre concept et de vous verser des royalties.

Désolée de vous le dire, mais la plupart des personnes ne se préoccupent pas de vous, ils se préoccupent d'eux-mêmes.

Donc avant de leur parler de vous et de votre invention ou de votre création, parlez-le leur d'eux.

Pour trouver des gens compétents, il faut déjà développer vos propres compétences.

Même si on a l'impression que nous n'avons pas ce qu'il faut.

Sinon, les chances d'être pris au sérieux seront faibles

PS  Je suis ravie de vos messages et de voir que plusieurs d'entre vous se mettent en mouvement, que mes messages quotidiens vous motivent. L'atelier De zéro à un, créez & gagnez sera disponible d'ici quelques jours pour vous aider à réussir vos projets.

S'il y a un dérapage, vous vous en apercevrez avant qu'il ne soit trop tard.

Et si votre rêve, c'est d'obtenir des royalties, il faut travailler votre idée pour que cela soit évident pour celui avec qui vous négocierez.

Vous souhaitez présenter votre idée à un décideur ?

Alors mettez-vous au travail tout de suite.

1 - Qui est-il ? Quels sont ses problèmes, ses douleurs, ses besoins ? Vous devez connaître cette personne comme si elle était une de vos proches. Faites votre enquête.

2 -Votre valeur ? Quelles retombées votre idée apportera à cette personne à qui vous demander de convaincre ses collègues, ses partenaires et ses actionnaires d'acheter votre concept et de vous verser des royalties.

Désolée de vous le dire, mais la plupart des personnes ne se préoccupent pas de vous, ils se préoccupent d'eux-mêmes.

Donc avant de leur parler de vous et de votre invention ou de votre création, parlez-le leur d'eux.

Pour trouver des gens compétents, il faut déjà développer vos propres compétences.

Même si on a l'impression que nous n'avons pas ce qu'il faut.

Sinon, les chances d'être pris au sérieux seront faibles

PS  Je suis ravie de vos messages et de voir que plusieurs d'entre vous se mettent en mouvement, que mes messages quotidiens vous motivent. L'atelier Trouver des idées rentables  De zéro à un, créez & gagnez est disponible !

 
Sylvie GendreauComment