Avez-vous un plan B ?

 
Photo : Alexander Andrews, Unsplash.

Photo : Alexander Andrews, Unsplash.

Parfois, dans la vie, le plus difficile est de faire la part des choses.

J'ai commencé la semaine en vous demandant ce que vous pourriez faire pour améliorer votre réputation. Je vous encourageais à vous fixer un objectif pour les trois prochains mois. 

Cet exercice, banal à première vue, est plus difficile qu'il n'y paraît.

Il nous replonge au cœur de notre nature véritable. Si on ne sait pas qui l'on est, ce qui nous importe... on tombera dans le piège de vouloir se faire aimer à tout prix et de plaire à tout le monde. C'est une stratégie perdante qui nous vide de nos énergies. IL EST IMPOSSIBLE de plaire à tous.

Plaire à tous voudrait dire ne pas avoir de caractère ni de personnalité. Nous ne sommes pas des robots ni des automates, NOUS SOMMES  DES HUMAINS. D'ailleurs les robots les plus sympas sont... IMPARFAITS, on ajoute de petites erreurs dans leur code.

Pierre C. écrit :

« C'est une belle histoire que celle de Ndeye Ndiaya Ndoye et j'ai été touché de la lire parce qu'elle pose une question de base: se connaître soi-même et être fidèle à sa personnalité. Alors j'utilise un outil pour savoir si la réputation apporte quelque chose d'intéressant ou pas, c'est la question : est-ce mon problème ou est-ce le problème de l'autre ? Et avoir le réflexe de répondre correctement. Si la réponse est oui ou partiellement oui, alors cela veut dire que je suis touché quelque part et cela m'aide à me connaître et je peux résoudre le problème, si la réponse est non, il n'y a aucune énergie à perdre. »

Je suis d'accord avec Pierre, bien sûr, mais sommes-nous toujours libres ? 

Comment faire face à des situations qui nous enferment et nuisent à notre réputation ? Que faire si nous sommes l'objet d'une malveillance orchestrée ?

Un autre Pierre écrit  :

« La réputation. Ce sujet m’importe beaucoup. Je suis entré dans l’administration (...) par une autre voie. Équivalence sans passer par la case concours (passé 45 ans). J’ai une formation et un passé professionnel qui m’a permis cet accès.

De plus, ma situation de santé spécifique, (...) était la seconde raison qui m’a conduit à faire ce choix en dépit de ma personnalité plutôt gaie et joviale.

Tous ces éléments ont leur importance, car depuis mon entrée dans cet univers
je n’ai fait que subir un déferlement de reproches non fondés et une destruction habile d’une réputation que je n’avais pas. Mon tort principal est de ne pas leur ressembler et de penser autrement.

Aujourd’hui après toutes ces années tout à été méticuleusement fait pour nuire à ma réputation sans aucune possibilité de me défendre. La parole du « chef » est omnipotente et n’est pas discutable. 
Je ne peux plus avoir aucune perspective, car mon dossier donne une image de moi fort négative. La réputation peut en effet se retourner contre vous. Dans ce bel univers, le chef, décide de qui vous serez à ses yeux. Je ne comprends toujours pas. »

Il y a plusieurs années, j'ai été directrice dans une administration. Le nom de l'institution fermée depuis était : l'Institut de Productivité. Le grand boss, celui qui m'a fait venir a instauré un système de Gestion par Objectifs. Mon rôle était non seulement de concevoir des études, des rapports, des publications, mais d'encourager les membres de mon équipe à être... vous devinez ? Productifs ! Cela semble évident... à un institut qui porte un tel nom, n'est-ce pas ?

Pour certains, j'avais une très mauvaise réputation.
Pour d'autres, une excellente.

La réputation est une question de point de vue !

Quand j'enseigne, c'est la même chose.

Pour certains, je fais « trop » travailler. Parce que ce qui m'importe, c'est que vous obteniez des résultats, que vous réalisiez vos rêves, que vous vous dépassiez et que vous soyez fiers de vous et de la différence que vous faites dans le monde.

J'ai inventé un mot pour cela : catalyste de vos talents. C'est comme une chimie... vous ajoutez cet élément (moi), il y aura du désordre, des rires, des surprises... c'est un peu fou, et puis de la méthode, des outils et de la rigueur pour donner forme à toute cette créativité. C'est un drôle d'amalgame pour vous aider à vous révéler. Même moi j'ignore ce qui émergera de vous.

Je sais une seule chose : mon travail consiste à faire émerger ce qu'il y a de meilleur en vous. C'est mon premier talent, ma plus grande force.

Si vous ne souhaitez pas créer, vous dépasser, accomplir des choses hors de l'ordinaire... je ne suis pas une bonne amie pour vous. 

Pour certains, je dérange... et je n'ai pas une bonne réputation. Comme Ndeye Ndiaya Ndoye, je dis ce que je pense même si parfois cela risque de déplaire.

Mais si vous êtes dans cet esprit, vous en redemanderez... vous avez constaté que Ndeye Ndiaya Ndoye est une femme qui avance, crée, construit avec une feuille de route remarquable.

Il se trouve qu'elle m'écrit tous les jours et ces messages se terminent souvent par :

 « ...Vraiment Sylvie, tu me pousses Merci beaucoup, j'ai parlé de l'École de la créativité. »

« Je crois que je suis la plus bénéficiaire de nos échanges. »

« Merci ma Sylvie. »

Ndeye Ndiaya Ndoye s'est inscrite à Réussir son blog et avance sur son livre. La technologie ne va pas l'arrêter... et elle décuplera l'effet positif de ses actions.

Si vous êtes coincé au sein d'un groupe qui nuit à votre réputation.

Mon conseil ?
Préparez un Plan B. Au plus vite.

Si vous avez un emploi insatisfaisant pour de multiples raisons... vous avez une occasion en or de travailler sur un projet en parallèle.

Risque zéro. Juste une petite organisation de votre temps et la gestion des priorités.

Miser sur soi et investir pour développer des compétences utiles devrait être une priorité.

Quatre questions à se poser :

  1. Quelles sont vos forces ? 

  2. Qu'est-ce qui vous passionne ?

  3. Quels problèmes importants pourriez-vous aider à résoudre ?

  4. Pour quelles personnes ?


Si vous ne vous connaissez pas assez bien, c'est le programme Ma vie telle que je l'imagine

Si vous n'êtes pas certains si votre passion peut vous aider à résoudre un problème pour des clients éventuels, ce sont les ateliers Trouver des idées rentables et Choisir la meilleure idée.

Et  si vous êtes prêts... c'est l'atelier Réussir son blog !

Aujourd'hui, il est beaucoup plus facile d'entreprendre, nous avons des outils incroyables... Les cours sont à prix accessibles (pour le moment) en dollars canadiens (pour les Europréens, c'est une vraie aubaine et je paie les taxes). Je fais de mon mieux pour vous aider. Je vous écris tous les jous. 

Après, c'est votre choix. Où serez-vous dans six mois ? Au même endroit, peut-être. Ou vous aurez avancé dans la création de votre projet : votre plan B ou plan A, c'est selon.

Observez les exemples de notre tribu, la qualité de ses membres, un jour, nous aurons des histoires incroyables à raconter.

Lorsque nous sommes occupés à créer, nous n'avons ni de temps et d'énergie à perdre avec ceux qui sont  en désaccord, suivez le conseil et les traces de Pierre C. et de Ndeye Ndiaya Ndoye.

Il y a des choses qui ne se délèguent pas. Parmi celles-ci : prendre son destin en main. Celle qui pourrait vraiment témoigner sur ce sujet, c'est une des premières étudiants du programme Ma vie telle que je l'imagine, Sonia Scolan (que je salue !). Elle a eu d'énormes révélations et cela a transformé sa vie et sa vision du monde. Elle n'attend plus. Elle ne subit plus. Elle agit pour transformer sa vie comme elle le souhaite. 

Développer notre potentiel, apporter notre contribution, co-créer avec des personnes qui nous inspirent... c'est galvanisant et énergisant.

Soyez libres et heureux d'être qui vous êtes vraiment. Ne laissez personne éteindre cette petite flamme en vous (rappelez-vous que vous êtes votre premier goêlier).

Une réputation gagnante est une réputation basée sur l'authenticité

Laissons ceux qui jouent à faire semblant. Ils pensent nous duper. Mais ils se dupent eux-mêmes.  

À demain,

Sylvie

PS Jeudi le programme Ma vie telle que je l'imagine revient au tarif régulier. Après les trois cours, nous avons de puissants outils de décision pour ne pas oublier qui nous sommes et ce qui nous importe... c'est un carnet de route pour ceux et celles qui veulent rester alignés.

Tous les étudiants peuvent vous le confirmer, tous les ateliers viennent avec des explications claires, des outils, des systèmes que vous mettez en place... j'essaie de rendre cela agréable, même si parfois... il faut TRAVAILLER pour apprendre toutes ces nouvelles compétences. Où serez-vous dans six mois ? Au même point ou vous aurez avancé... vers la concrétisation de vos rêves ? GO !