LA GRANDE IDÉE DE COCO CHANEL

 
26-photos-de-Coco-Chanel-jeune-dans-les-annees-1910-1920-9.jpg

C'est dimanche ! On peut se détendre un peu...

Quand je réfléchis à celle que je voudrais être pour vous, il me vient deux noms en tête: Coco Chanel et Georgio Armani.

Je souhaite mieux vous connaître pour être votre designer perso.

Celle qui va concevoir des contenus simples et épurés. Des contenus pour vous aider à aller à l'essentiel. Des contenus pour vous aider à prendre des raccourcis pour réussir ce que vous souhaitez entreprendre. Je ne veux pas vous partager des formules rigides ou des recettes toutes faites.

Mon objectif ? Vous designer (pardon pour l'anglicisme), des solutions que vous allez pouvoir appliquer tout de suite et constater, de jour en jour, des améliorations dans votre vie.

Mon désir ? Faire comme Coco Chanel le faisait. Lorsqu'elle avait terminé une robe, elle prenait ses ciseaux et coupait tout ce qui dépassait. Elle épurait ses modèles. Elle recherchait la simplicité. Ses ciseaux étaient ses pinceaux. Je veux faire la même chose avec mes contenus pour vous.

Mon souhait ? Vous économiser du temps et vous éviter des erreurs (car je les ferai probablement avant vous).

Pour relever ce défi, j'ai deux stratégies :

  1. Vous écoutez, bien sûr, c'est la base.

  2. Et vous faire profiter de ce que j'apprends et de mes expériences au fur et à mesure.

Dans mes cours et mes ateliers, vous avez des outils bien concrets, des prêts à usage, des systèmes qui ont fait leurs preuves pour moi jusqu'à maintenant. Nous sommes dans le comment.

Mes étudiants apprécient souvent les outils que je leur fais découvrir. Je perds parfois tellement de temps à essayer de nouvelles technologies et de nouveaux produits. Mes cours sont des laboratoires. Rester à la pointe des tendances est incontournable. Si un outil peut vous aider à simplifier votre vie et vos processus, il ne faut pas hésiter à l'utiliser. Sauf si vous adorez accomplir cette tâche à l'ancienne par pur plaisir. L'important, c'est d'être conscient de ce que l'on accepte et de ce que l'on refuse. L'important, c'est de choisir.

Si vous acceptez de perdre du temps à accomplir une tâche qui pourrait être faite autrement, ok. Mais si à la fin de la journée, vous n'avez pas eu le temps de faire une promenade ou de travailler sur le projet qui vous tient à cœur parce que ces tâches ont pris tout votre temps, alors il faut réagir, tout de suite, pour les éliminer !

Vous avez compris pour Coco Chanel, SIMPLICITÉ, retirons le superflu.

Pour Georgio Armani. C'est parce qu'il a transformé les costumes. Il a déstructuré les vestes pour ne pas entraver les mouvements du corps. Des coupes qui épousent l'AGILITÉ de vos gestes.

Ce sont les contenus que je souhaite développer pour vous. Mon but est de ne pas entraver vos mouvements avec des systèmes rigides, mais au contraire encourager votre agilité.

J'aurais presque envie de dire que j'aimerais faire de vous des danseurs. Nous allons faire plusieurs faux-pas, mais nous allons apprendre en dansant.

Et le grand avantage sera d'essayer d'apprendre des erreurs des autres (cela coûte beaucoup moins cher !!).

Nous allons juste essayer de ne pas trop nous marcher sur les pieds 😏

Si je réussis mon ambitieux projet, je vous enseignerai comment faire la même chose avec vos clients, vos équipes, vos étudiants... Je vais tout documenter pour vous. 

J'espère que nous allons inventer de nouvelles manières de faire plutôt que de reproduire ce que tout le monde fait.

Notre obsession sera la recherche de simplicité pour une vie plus agile qui nous procure plus de joie et de liberté. 

Notre ambition sera de nous entraider, en partageant nos expériences, pour réussir en donnant toujours plus de sens à nos vies et à nos projets.

Je m'emporte, je sais 🍓🍓🍓🍸... c'est dimanche !

À demain,

Sylvie

PS : Mes ateliers, c'est comment y arriver avec des exercices et des systèmes souples et efficaces comme celui que j'enseigne dans POUR EN FINIR AVEC LE PERFECTIONNISME. La semaine de lancement se termine dans quelques heures. Dernière chance pour se le procurer  à - de 70 %. 

 
Sylvie Gendreau