ON ARRÊTE LE BLA-BLA-BLA

 
 PHOTO : Kevin Susanto

PHOTO : Kevin Susanto

On parle, on parle, mais que fait-on au juste ? On procrastine. On attend. On reporte.

Cette semaine, on va passer à l'action. Et nous allons préparer 2019 ensemble.

Ce week-end, j'ai révisé mes notes et vos commentaires.

Aujourd'hui, j'ai décidé de donner la parole à certains d'entre vous (et de vous répondre).

« Je me sens bloquée et je n'arrive pas à entreprendre ou à poursuivre une nouvelle direction. »

« J'ai besoin d'avoir une réflexion sur la direction que je devrais donner aux prochaines étapes de ma vie et donc savoir où concentrer mon attention et investir mon temps. »

« Dans environ combien de temps je pourrai vivre de "X"? (projet de livre que je dois terminer) incluant des formations. »

« Je doit arrêter de me poser des questions, arrêter d'attendre l'assentiment, accepter l'échec, et tout simplement OSER. »

« Je  souhaite m'accomplir vers une voie professionnelle complémentaire à mes compétences de créateur, mais il m'est difficile de définir le bon accord. »

« Je veux vivre de mes passions. Diversifier mon activité professionnelle pour me nourrir intellectuellement/humainement. »

« Je doute, je vois le négatif, j'hésite et je n'y vais pas. »

« Comment réaliser mon rêve et le/en vivre ? »

« Comment changer mon environnement ? »

« Pourquoi je n'arrive pas à sauter le pas ? »

« Vais-je arriver un jour à réaliser la vie professionnelle à laquelle j'aspire ? »

« Comment développer des activités et des projets auxquels je pense depuis plusieurs années ? »

« Je veux un travail qui a du sens, moins de doutes, un enrichissement personnel. »

« Je veux la liberté financière de faire ce que je veux. »

« Je veux une vie où le plaisir l'emporte sur le devoir. »

« J'aimerais que la plus grande et efficace partie de mon temps soit consacrée à mes projets de création. »

« J'aimereais avoir une légitimité qui me rendrait plus sereine. »

« J'aimerais connaître des stratégies de mise en œuvre de mes projets. » 

« J'aimerais mettre à profit mes talents et mes potentiels. »

« Le temps passe sans résultats. »

« Prendre le temps et les moyens de concrétiser mon objectif. »

« Je ne veux plus m'éparpiller pour avancer sur l'essentiel. »

« Je perds du temps et je vis trop dans la zone de confort. »

« J'aimerais avoir une activité rentable et créative. »

« Je ne passe pas à l'action, je veux trouver un projet professionnel enrichissant. »

« Je veux sécuriser financièrement les 12 prochains mois. »

À vous tous, je dis, pas de soucis. C'est ce que nous allons faire !  Et nous allons nous donner des échéances précises.

Cette semaine, je vous parle d'objectifs et de productivité.

MAIS AVANT...

Si vous êtes parmi ceux qui m'ont écrit ceci ou qui résonnent à ces propos :

« Je manque de confiance en moi. Conséquences : je doute beaucoup, je n'ose pas, je me dévalorise, je consulte plusieurs personnes et pèse le pour et le contre de chaque décision, je rumine. »

« Je pense que je manque parfois de confiance en moi. J'en ai pris plus conscience récemment. Je pense être trop réservée, n'osant pas toujours ouvrir les portes. Mon imprécision sur mon choix professionnel entraîne des indécisions chez moi et évite l'affirmation de soi. »

« Je veux savoir pourquoi j'ai tant de difficultés à avancer vers la réalisation de ce potentiel. »

« J'aimerais avoir suffisamment d'estime de moi pour me lancer dans une pleine réalisation. »


Mon conseil ?

Ce que je vais présenter cette semaine est moins pertinent pour vous. Ou si vous préférez... a un temps d'avance.

Je vous recommande fortement, si vous le pouvez, de commencer par les fondations en vous inscrivant au programme Ma vie telle que je l'imagine.

https://cours.lanouvelleecoledecreativite.com/ma-vie-telle-que-je-l-imagine

J'ai reçu le message de François qui n'avait pas vu que la promotion se terminait hier à minuit.

Je fais une exception, une prolongation d'une journée seulement. Si vous n'avez pas encore sauté le pas, c'est peut-être l'occasion d'en profiter.

Je n'ai choisi que quelques commentaires au hasard, mais certains d'entre vous m'avez confié que l'estime de soi était un frein important.

Je vous invite également à lire mon billet : Que faire lorsqu'on ne s'aime pas assez ?  ou si vous connaissez un adolescent ou un jeune qui a une faible estime de lui, ce billet apporte quelques pistes de solutions.

Et si cela vous tente, l'exercice hebdomadaire du cahier d'exercices vous permet d'évaluer votre niveau d'estime de soi . 

 
Sylvie Gendreau